Découvrez les témoignages de voyageurs ayant fait appel à nos services pour leur voyage au Monténégro !

Le Monténégro de A à Z

©AlexAnton
sveti-stefan-montenegro

Vous envisagez d’organiser un voyage au Monténégro, à la découverte de ses plages ensoleillées et de ses montagnes imposantes ? De la baie de Kotor à la vieille ville de Budva, notre abécédaire vous dit tout du pays des Montagnes Noires !

A comme Adriatique : le littoral du Monténégro, bordé par la mer Adriatique, est d’une beauté remarquable. Il est doté de nombreuses baies bien abritées et de plages de sable ou de galets, surplombées par les majestueuses montagnes monténégrines. Ce paysage spectaculaire offre un cadre idéal à la détente et à la baignade. La côte abrite également plusieurs villages de pêcheurs authentiques à découvrir absolument, comme Rose, Tivat ou Perast. Au large, quelques îles, comme Mamula ou Sveti Stefan, sont de véritables joyaux posés sur l’Adriatique. Monténégro sur mesure vous propose de nombreux itinéraires le long de la côte Adriatique pour profiter pleinement de ces magnifiques paysages.

B comme Budva : la petite ville balnéaire de Budva, sur la côte Adriatique, est très appréciée pour son charme médiéval et pour son ambiance festive. Ses plages de sable fin, ses fortifications et sa vieille ville attirent des voyageurs du monde entier. Découvrez nos voyages le long de la côte de Budva pour flâner paisiblement dans les étroites ruelles pavées de Budva le jour, puis profiter de sa vie nocturne animée dans les bars, clubs et discothèques de la ville !

C comme Cetinje : la ville de Cetinje doit son surnom de « capitale du trône » à son ancien statut de capitale du Monténégro (le pays était alors une monarchie). La ville a perdu cette place prépondérante en 1918, lorsque le Monténégro a intégré le nouvel État de Yougoslavie. Cetinje a néanmoins conservé de nombreux atouts, comme ses musées (notamment le Musée national Vladin Dom), son Palais du roi Nikola, et surtout son monastère. Construit au début du 18ème siècle, celui-ci renferme quelques reliques chrétiennes d’une importance spirituelle hors du commun, notamment des particules de la Sainte Croix et la main droite de Saint Jean-Baptiste.

D comme Drapeau : le fond rouge du drapeau monténégrin symbolise le sang et le courage de son peuple, ainsi que sa volonté de défendre son indépendance. Au centre du drapeau se dressent les armoiries du pays : un aigle bicéphale couronné. Celui-ci représente à la fois le pouvoir étatique et le souvenir de l’ancienne monarchie monténégrine. L’aigle tient d’ailleurs dans ses mains deux symboles de la royauté : un sceptre et un orbe. Le drapeau a été adopté en 2004, une année après la dissolution de la Yougoslavie.

drapeau-montenegro

©Chris

E comme Europe : le 15 décembre 2008, le Monténégro a déposé officiellement sa candidature d’adhésion à l’Union européenne. Cette dernière a alors imposé quelques réformes au pays et, en 2018, constatant les progrès du Monténégro dans tous les domaines, la Commission européenne a estimé que l’adhésion pourrait avoir lieu dès 2025. Il est à noter que les Monténégrins utilisent l’euro comme monnaie depuis 2002, bien qu’ils ne fassent pas encore partie de la zone euro.

F comme Forêt de Biograd : ancienne réserve de chasse royale, la forêt de Biograd est une forêt primaire dense, à la biodiversité exceptionnelle. Elle abrite ainsi près de 2 000 espèces de plantes supérieures, 700 espèces de champignons et 38 espèces de mammifères, du cerf élaphe à la chauve-souris en passant par la loutre. Le Parc national de Biograd est pourvu de nombreux chemins de randonnée qui permettent d’explorer cet écosystème protégé, à la découverte de la vie sauvage.

lac-biograd-montenegro

©RnDmS

G comme Gusle : la gusle est un instrument à une corde qui se joue à l’aide d’un archer. Elle accompagne à la perfection les chants traditionnels monténégrins, les « guslar » ou les « klap ». Ceux-ci sont empreints de poésie épique et évoquent le glorieux passé des ancêtres. Le Monténégro est par ailleurs réputé pour ses polyphonies vocales et ses danses traditionnelles.

H comme Herceg Novi : charmante cité des rives de l’Adriatique, Herceg Novi se caractérise par son environnement splendide, entre mer et montagnes. La ville a gardé d’importants vestiges de son riche passé. Les ruelles sinueuses et les bâtiments anciens de son centre historique témoignent de son héritage vénitien. La forteresse ottomane de Kanli Kula, le monastère de Savina et les promenades du bord de mer font aussi partie des incontournables de cette magnifique cité.

I comme Influences multiples : l’histoire du Monténégro a été marquée par les empires romain, byzantin, vénitien et ottoman, ce qui se reflète dans son vaste patrimoine culturel. Entre les côtes de l’Adriatique et les montagnes balkaniques, le pays s’est aussi enrichi de nombreuses influences méditerranéennes, orientales et slaves. Celles-ci se mêlent ici harmonieusement, créant un pays aux facettes multiples sur les plans religieux, linguistiques et même dans les modes vie. Le Monténégro est ainsi une destination unique pour les amateurs d’histoire et de culture.

Nos suggestions de voyages au Monténégro


Explorez nos exemples d’itinéraires qui vous permettront de découvrir le Monténégro au cours d’un voyage unique…

Tous nos itinéraires au Monténégro

J comme Jambon de Njeguši : comme son nom l’indique, le Jambon de Njeguši est issu des terroirs de la région de Njeguši. Il est obtenu par séchage à l’air et au feu de bois, l’air marin et l’air de la montagne lui conférant sa saveur particulière. Le Jambon de Njeguši accompagne à la perfection le kačamak (purée de pomme de terre et de fromage). La cuisine monténégrine puise ses racines dans les traditions méditerranéennes, balkaniques et orientales. Les plats principaux (comme le burek, un feuilleté aux épinards et à la viande), sont concoctés à base d’ingrédients locaux : agneaux, poissons frais, olives, charcuterie et fromages artisanaux.

K comme Kotor : ville fascinante située au cœur de la baie éponyme, la cité médiévale de Kotor est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ses ruelles étroites et pavées vous permettent de découvrir une architecture parfaitement préservée, faite d’églises romanes, de places anciennes et de fortifications impressionnantes. Depuis la ville, vous avez aussi la possibilité d’explorer les fameuses Bouches de Kotor, propices aux randonnées et aux activités de plaisance. Vous pouvez notamment gravir la colline de la forteresse Saint-Jean, d’où vous dominez les environs.

kotor-montenegro

©Givaga

L comme Lovćen : imprégné d’histoire et de culture monténégrine, le Parc national de Lovćen est d’abord un site naturel d’un charme exceptionnel. Grâce à ses nombreux sentiers de randonnées, vous découvrez des forêts denses, des montagnes aux panoramas éblouissants, ainsi que des villages authentiques, comme Guvna. La Parc national de Lovćen abrite aussi le mausolée de Petar II Petrović-Njegoš, qui a régné de 1830 à 1851.

M comme Monténégro : le nom du Monténégro (qui signifie « Montagnes Noires ») lui vient de son relief montagneux longtemps marqué par des forêts sombres. Aujourd’hui, le pays est bien sûr plus lumineux, en particulier sur sa côte Adriatique baignée de soleil. Quant à l’arrière-pays, avec ses montagnes, ses lacs cristallins et ses rivières tumultueuses, il constitue un excellent terrain de jeu pour tous les aventuriers.

N comme Noir : situé dans le magnifique Parc national de Durmitor, le Lac Noir tire son nom de ses eaux d’un bleu très foncé. La beauté mystique et l’ambiance paisible de ce lac glaciaire en font un lieu de prédilection pour les randonneurs et les amoureux de la nature. Entouré de sommets impressionnants, il est l’endroit idéal pour se ressourcer et se reconnecter à la nature. Classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, le Parc national Durmitor abrite par ailleurs une faune très riche, faite d’aigles, de cerfs, de martres, d’ours, de renards et de bien d’autres animaux.

O comme Ornithologie : du fait de la diversité de ses paysages, le Monténégro est doté d’une multitude d’habitats naturels qui attirent une grande variété d’oiseaux. Les zones humides côtières sont ainsi le refuge des flamants roses et des hérons, tandis que les montagnes attirent les rapaces, tels que les aigles royaux. Le Monténégro compte plus de 400 espèces d’oiseaux différentes, dont 260 dans le seul Parc national de Skadar qui forme la plus grande réserve ornithologique d’Europe (rendez-vous à la lettre S !). Il est à noter que 90% de ces oiseaux sont des migrateurs (canard colvert, grande aigrette, ibis, etc.), présents au Monténégro de février à juillet environ.

P comme Prokletije : les Prokletije, également connues sous le nom de Montagnes Maudites, s’étendent à travers le Monténégro, le Kosovo et l’Albanie. Elles sont célèbres pour leurs sommets escarpés, leurs vallées profondes, leurs lacs glaciaires et leurs forêts denses. Les randonneurs et les alpinistes apprécient tout particulièrement leurs paysages extraordinaires qui offrent une expérience de montagne authentique dans un cadre sauvage et préservé.

prokletije-montenegro

©grgurovic

Q comme Q : les lettres Q, W, X et Y n’apparaissent pas dans l’alphabet local. La langue officielle du pays est le monténégrin. Cependant, plusieurs autres langues y sont couramment parlées, notamment le serbe, le croate, le bosniaque et l’albanais. Pour retranscrire toutes ces langues, les Monténégrins utilisent les deux alphabets latin et cyrillique, aucun d’eux ne comprenant les lettres mentionnées plus haut.

R comme Rafting : dans la baie de Kotor ou sur la tumultueuse rivière Tara, le rafting est l’une des activités les plus prisées au Monténégro. D’une façon générale, les paysages monténégrins sont particulièrement propices aux sports nautiques. Sur les côtes de l’Adriatique, les voyageurs s’adonnent à la voile, à la planche à voile, au kayak et à la plongée sous-marine. Cette dernière activité vous donne également la possibilité d’explorer les fonds marins diversifiés à la recherche d’anciennes épaves. Quant aux amateurs de sports extrêmes et de vitesse, ils ont tout loisir de pratiquer le kitesurf.

Nos suggestions de voyages au Monténégro


Explorez nos exemples d’itinéraires qui vous permettront de découvrir le Monténégro au cours d’un voyage unique…

Faire une demande de devis

S comme Skadar : le Parc national du lac Skadar est une réserve naturelle d’une beauté exceptionnelle. Plus grand lac des Balkans, le lac Skadar dispose de nombreuses îles dépaysantes auxquelles il est possible d’accéder en bateau. Autour du lac, une multitude de sentiers de randonnée vous entraînent à la découverte d’une flore et d’une faune extraordinaires. Le parc est notamment célèbre pour abriter une grande variété d’oiseaux, notamment le pélican frisé qui est l’un de ses emblèmes.

T comme Tara Canyon : canyon le plus profond d’Europe, le Canyon de la Tara présente un paysage à couper le souffle, avec ses parois abruptes et verdoyantes. Vous pouvez explorer le canyon en empruntant l’une des routes les plus dépaysantes d’Europe, vous faisant traverser des ponts suspendus aux panoramas spectaculaires. Le canyon de la Tara est également réputé pour ses activités de plein air, de la tyrolienne au rafting, proposant une expérience inoubliable au cœur d’une nature sauvage extraordinaire.

U comme Ulcinj : à l’extrême-sud du Monténégro, Ulcinj est une ville côtière authentique bordée par la mer Adriatique. Elle se distingue par ses plages de sable fin, dont la célèbre plage de Velika Plaza, propice à la détente et aux sports nautiques. Le vieux quartier d’Ulcinj dévoile un patrimoine historique riche, marqué par son histoire multiculturelle.

ulcinj-montenegro

©amyrxa

V comme Voiture : de petite dimension (environ 13 800 km, soit à peu près la taille de l’Île-de-France) et peu peuplé (685 000 habitants, c’est-à-dire 49 habitants au km2), le Monténégro est idéal pour l’organisation d’autotours et de roadtrips en voiture. Les distances sont très courtes entre les différents points d’intérêt et les routes sont parfaitement entretenues. Elles serpentent à travers des paysages variés que vous pouvez donc observer paisiblement. Enfin, les signalisations sont très claires, ce qui rend la navigation aisée.

W comme Wagon : avec une longueur de près de 500 mètres et une hauteur vertigineuse de 200 mètres, le viaduc de Mala Rijeka est le plus haut pont ferroviaire d’Europe. Prouesse d’ingénierie, il enjambe la gorge de rivière Mala Rijeka et vous offre un panorama impressionnant.

X comme… Y ! : aucun mot commençant par X ne nous ayant paru intéressant, nous vous proposons un Y bonus consacré à la plage de Yaz (ou Jaz) ! Cette belle plage des rives de l’Adriatique est célèbre pour son sable doré et ses falaises escarpées. Son atmosphère paisible et isolée en fait une destination prisée pour ceux qui recherchent la tranquillité et la sérénité.

plage-yaz-montenegro

©mnf74

Y comme Yougoslavie : la Yougoslavie a été créée en 1918, réunissant la Croatie, la Slovénie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro, la Macédoine du Nord et la Serbie. Comme son nom le laisse entendre, elle avait pour objectif de rassembler tous les Slaves du sud. La Yougoslavie a perduré tant bien que mal jusqu’en 2003. Elle ne comprenait plus alors que la Serbie et le Monténégro. Ce dernier a finalement quitté la communauté d’États Serbie-et-Monténégro en 2006 pour proclamer son indépendance.

Z comme Živeli : installez-vous à une terrasse sur le front de mer, face à l’Adriatique. Commandez une rajika (eau-de-vie de raisins ou de prunes) ou une Nikšićko Pivo (bière locale rafraîchissante). Enfin, levez votre verre et dites : « Živeli » ! ce qui signifie « santé » ! Le Monténégro est également connu pour son vin, issu des vignobles couvrant les flancs des collines. Et après un bon repas, vous devez goûter au café turc, une boisson chaude traditionnelle sucrée et aromatisée.

Nos suggestions de voyages au Monténégro


Explorez nos exemples d’itinéraires qui vous permettront de découvrir le Monténégro au cours d’un voyage unique…